Accueil » Nos conseils » Pour Maman qui allaite» Retour à nos conseils
Nos conseils : Pour Maman qui allaite
Pour Maman qui allaite

Votre alimentation

L’alimentation de la femme qui allaite doit être équivalente à celle de la femme en fin de grossesse. La production du lait maternel nécessite des apports énergétiques adéquats et des nutriments spécifiques que seule l’alimentation peut apporter.

Quelques conseils à suivre

  • Maintenir des apports alimentaires équilibrés répartis sur 3 repas et 2 collations.
  • Privilégier des aliments sources de fer. Une carence entraîne une fatigue importante préjudiciable à l’allaitement.
  • Consommer des produits laitiers : ces aliments sont sources de protéines de bonne qualité, de calcium et de vitamine D, essentiels pour vous et pour votre bébé.
  • S’hydrater régulièrement (1.5 à 2 litres / jour) avec de l’eau, boissons lactées, jus de fruits, infusions...
  • Manger des fruits et légumes (crus ou cuits) qui sont de bonnes sources de vitamines, de minéraux et de fibres idéales pour réguler votre transit.
  • Pensez à matilia Allaitement !

Quelques erreurs à éviter

  • Boire de l’alcool ou reprendre le tabac après l’accouchement. L’alcool, comme la nicotine, passe dans le lait maternel et expose votre bébé à ses effets néfastes.
  • Réduire son alimentation au motif de vouloir perdre quelques kilos « superflus ». L’allaitement favorise naturellement la perte de poids, il n’est donc pas nécessaire de vouloir suivre un régime ou de sauter un repas.

Les bonnes positions pour allaiter

Lorsque vous allaitez votre bébé, il est primordial que vous soyez installée confortablement et dans une ambiance détendue.

Plusieurs positions peuvent être conseillées :

  • assise, les jambes légèrement pliées et le dos bien calé. La tête de Bébé est entourée par votre bras et se positionne face au sein.
  • allongée sur le côté avec un oreiller sous votre tête. Bébé est face à vous, la bouche à hauteur du sein. Cette position est idéale pour vous accorder un moment de repos ou pour les tétées nocturnes.
  • position « ballon de rugby » : Bébé est placé au niveau de votre hanche et sa nuque est soutenue dans votre main. Son visage est face à vous et à hauteur du sein.

Les problèmes courants de l’allaitement

  • L’engorgement. Ce phénomène est observé principalement le premier mois de l’allaitement. Il résulte d’un mauvais écoulement du lait. Le drainage du sein engorgé grâce à des massages permettra d’extraire le lait. Aussi, il est conseillé de faire téter Bébé régulièrement pour éviter ce type de problème.
  • Les crevasses. Dans 90% des cas, elles sont dues à une mauvaise position de Bébé pendant la tété. Assurez-vous que Bébé prenne toute l’aréole du sein dans sa bouche. A la fin de chaque tétée, étalez quelques gouttes de lait sur votre mamelon (action cicatrisante) et laissez sécher à l’air libre.
  • Le manque de lait. Cette situation est assez fréquente. L’une des raisons principales est la fatigue ou le stress de la maman. Pensez aux actifs naturels ayant des propriétés lactogènes comme certaines plantes (fenugrec, anis, orge) qui pourront vous aider à initier et maintenir la lactation. L’idéal est de donner la tétée le plus souvent jusqu’à ce que le lait revienne : en effet, plus le sein est stimulé, plus il produit de lait.
    Pensez à matilia Allaitement !

N’hésitez pas à consulter des professionnels en lactation pour vous aider dans votre allaitement (sages-femmes, puéricultrices, consultantes en lactation).

La fréquence des tétées

Au début, c’est votre bébé qui décidera de la fréquence des tétées. Vous lui donnerez le sein à chaque fois qu’il réclamera : comptez 8 à 12 tétées quotidiennes dont généralement 2 durant la nuit. Un bébé qui a faim le manifeste par des pleurs qui cessent dès que vous l’approchez du sein.

Au bout de quelques semaines, un rythme plus régulier avec des intervalles de 3 à 4 heures s’installe progressivement, permettant à chacun de trouver ses repères.

Pour vous assurer que votre bébé prend assez de lait, vous avez quelques indicateurs tels que les suivis de courbes de poids et de taille. Prêtez aussi attention au nombre des couches (urines et selles). Un bébé urine en moyenne 5 à 6 fois par jour et émet des selles plus de 3 fois par jour puis 1 fois par jour. Un bébé nourri au sein est très rarement constipé. Enfin, une prise de poids de 150 à 250 g par semaine est le signe d’un allaitement efficace.

Si vous avez un surplus de lait, pensez à faire un don au lactarium pour aider les nouveaux nés qui en ont besoin.